MAD SKILLS

  • par

Mad Skills, c’est quoi au juste ?

Vous avez peut-être déjà entendu parler des hard skills (compétences techniques) ou des soft skills (compétences liées au savoir être). Voilà les mad skills : des compétences folles apparues il y a quelques années dans La Silicon Valley où les startups sont réputées pour leur innovation dans tous les domaines. Et les méthodes de recrutement ne dérogent pas à la règle.

Des études psychologiques et la recherche ont fini par démontrer que ces « mad skills » sont des clés d’équilibre, d’épanouissement, des à-côtés bénéfiques pour les salariés, à qui elles permettent de développer des compétences parallèles comme une certaine rigueur, un sens de l’organisation particulier, du sang froid, l’esprit d’encadrement des équipes, etc… 

Les mad skills sont donc des compétences ou aptitudes « hors du commun » que vous avez pu acquérir tout au long de votre vie, lors d’une activité sportive ou créative, d’une passion originale, de voyages… En résumé un savoir-être bien à vous, atypique, et qui vous démarque des autres candidats. Elles désignent les centres d’intérêt, les talents cachés, qui suscitent la curiosité des recruteurs, révélant des traits de caractère précis de votre personnalité et qui permettent ainsi de mieux vous comprendre.

Selon le sondage publié par Indeed en 2019, ce sont 68% des recruteurs qui attachent de l’importance aux « expériences personnelles et hobbies à la lecture du CV » et 54% qui déclarent même qu’une expérience professionnelle atypique a déjà eu un impact positif sur leur décision d’embauche.

On pourrait donc penser qu’il faut mettre en avant ses mad skills plutôt que ses soft ou hard skills. Faux ! C’est le juste équilibre entre hardsoft et mad skills qui fait la différence. Autrement dit, restez tout simplement vous-même.